Parcours et partages créatifs

Bouchons et débouchés

Atelier de partage artistique.

Présenté par Louis Prud’homme.

Durée : 1 heure.

Objectifs : Offrir aux participants un moment de partage d’expériences créatives. Notamment comme l’usage de la contrainte volontaire pour encadrer une recherche.  

Déroulement 

-Présentation de l’artiste et familiarisation avec les participants.

-Résumé du cheminement :

-L’angoisse de la page blanche, l’aventure artistique, la fabrication du jeu.

– L’utilisation de la contrainte dans l’art. Référence au mouvement Oulipo et Dogma95. Présentation accompagnée d’une projection depuis mon site.

-Résumé historique de la pratique du pointillisme et de ses liens avec la composition d’images numérique, en pixels. Démonstration avec les tableaux de liège de l’artiste et projections d’œuvres de Seurat et Signac notamment.

-Explication du phénomène du mélange optique qui fait que notre rétine « fabrique les couleurs que nous percevons ». Démonstration à l’aide d’un ordiphone et planches anatomique.

– Démonstration du phénomène par caméra cellulaire et par l’artiste manipulant sur un cadre grand format (24’’x 36’’).

-Exercices de manipulation par les participants sur différents formats fournis par l’artiste. Recherche d’image, de jeux.

-Discussions sur les résultats de l’expérience et remerciements. 

Le but de l’atelier n’est pas tant d’apprendre aux participants comment faire un tableau de liège mais plutôt de leur donner un exemple de démarche : comment faire quelque chose d’intéressant en tant que défi personnel. Avec presque rien.

Se donner un défi, faire un plan, se lancer, se tromper, recommencer. Ne jamais abandonner. Arriver à un résultat. Espérer une certaine reconnaissance. Assumer le dit résultat : réussir ou se corriger et recommencer. Ou alors faire autre chose!

L’exercice se veut convivial et interactif. Il est adaptable à toutes les clientèles. Autant dans le choix des modèles de tableaux présentés que dans celui de ceux proposés aux participants pour les manipulations.

Explication du jeu 

On peut laisser chaque personne, ou chaque groupe de personne, se débrouiller comme ils le peuvent avec un sac de bouchons et une cadre, pour par exemple, reproduire les lettres de l’alphabet en pixels de bouchons.

On peut également présenté le cadre déjà monté. Les modèles peuvent aussi être plus complexes.

Le « Jeu de liège » offre différentes possibilités de jeux et peut être adapté en fonction de la clientèle. Notamment pour les exercices de motricité fine, le travail d ‘équipe, les puzzles ou les challenges mnémotechniques.

Nous vous convions à une aventure créatrice inédite, quand l’engagements des participants est sollicité.

Merci de porter attention à cette offre.

Pour en savoir plus : www.louiszprudhomme.com

 

 

 

 

 

Cégep St-Jérôme

Ceci est mon deuxième tableau grand format. Le premier se trouve à l’endos.

Belle aux Jardins Dormant.

1980 

 

 

 

Université Concordia 

Plusieurs recherches avec des matériaux incompatibles. Alkyde et latex notamment.

Sylvian.

1988

 

 

 

 

Résidence en Espagne.

Matériaux récupérés.

 

Les enfants-vieux.

1991

 

Retour à Montréal.

Ma dernière peinture avant mes cours en infographie.

 

 

Schizophrène dévoré par son sofa.

1995

La contrainte comme moteur créatif

L’apparition des outils de création graphique informatique. Les années en graphisme et direction artistique.  Comment donner une dimension artistique aux travaux informatiques?

 

Georges Perec.

La disparition

 

 

Quintessence.

Étude du chiffre 5.

2005

 

 

 

Les trois mouvements initiaux

 

Étude de base

 

 

Union de graphies

 

  

 

 

Espace négatif.

 

 

 

Enchaînements et inversions

 

 

 

 

 

Découvertes numériques :

inversion d’une ligne en plein.

 

 

 

 

Plein noir, ligne blanche.

 

 

 

 

Projection 3D

Jusqu’où peut-on aller?

À partir de presque rien

 

 

 

Retour à la matière. 2003.

À partir de tampons en forme de 5,  je crée une vingtaine de pièces. Acrylique sur toile.

Cincopolis

 

 Le défi « État de liège »

 

L’abandon du projet 5.

Les années en service. 

Faire à partir de presque rien.

Récupération.

Transformer de l’artisanat en art.

 

L’intrus

 2009

 

Premier grand format en bouchons coupés

E vs W 

 

 

 

Puis j’ai eu beaucoup de bouchons.

Pixel vertical.

Nigella Lawson.

 

U de U n I

 

 

 

 

 Complémentarité des tableaux.

 

Charles Saatchi.

 

I de U n I

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 In vino veritas

 

 

 

 

Défi bloc de liège.

 

Essai à l’époxy.

 

Sainte Babeth

 

 

 

 

 

 

 

Ça lui donne tout de même un certain charme!

2018

 

 

 

 

Raffinement de la technique du bloc de liège.

 

Magie!

2019

 

Ceci n’est pas une Greta

2019

Comment ça marche?

 

 

 

 

 Rétine et bâtonnets. 

 

 

 

 

Mélange optique

 

George Seurat et le pointillisme.

Un dimanche après-midi à l’Île de la Grande Jatte (1884-1886)

 

 

 

Paul Signac. Gros plan.

Concarneau

 

 

Alors c’est où?

 d’après vous?

Concarneau

 

 

Synthèse partitive

 

 

Un beau dessin d’enfant

Déroulement de l’atelier

Invitation à relever différents défis et à en trouver de nouveaux!

 

 

Reproduire les lettres de l’alphabet

 

 

Défi positif négatif

 

 

 

 

Cadre de la pièce d’introduction:

qu’est-ce qu’on fait avec ça?

Partage des résultats. Élaboration sur le concept d’auto défi. Pas toujours besoin de grimper l’hymalaya pour vivre l’aventure et traverser des embûches! La vie d’artiste et discussions sur l’encadrement d’un hobby en oeuvre d’art! Remerciements et mot de la fin.